It’s not for Shabbat dinners that Christians love Judaism

thumb_IMG_7506_1024
Orthodox Jewish men in the Christian Armenian Quarter of Jerusalem

Non mes amis juifs, ce n’est pas pour Shabbat que les chrétiens aiment le judaïsme

Combien de fois en parlant de ma passion pour le judaïsme avec des juifs, ils m’ont dit « bah oui les chrétiens vous nous enviez parce qu’avec Shabbat, nous on a Noël toutes les semaines. » Olala ! Ne vous sous-estimez pas à ce point ! Un chrétien qui découvre le judaïsme, découvre les racines de toute sa religion. Oui, le christianisme est le lien que Dieu a voulu en premier lieu instaurer avec les juifs : les bergers (juifs) de Judée ont été avertis par les anges de la naissance de Jésus, avant que les Rois-Mages (non juifs) ne le soient. À l’origine, le christianisme est un lien pour les juifs, par un juif, avec des disciples juifs, dans la langue des juifs, chez les juifs. Je précise que le fait que le christianisme concerne surtout les non-juifs est normal, étant donné que Dieu a promis à Abraham que par lui les nations, « les goys », se sanctifieraient (en d’autres termes par sa descendance, d’où est issu Jésus).

Il est vrai que le christianisme est extrêmement riche : plus d’un millier de Saints, des Pères et Docteurs de l’Église admirables, mystiques, commentateurs de l’Ancien et du Nouveau Testament édifiants, des écrits nourrissant l’âme à n’en plus finir. Il est indéniable que le christianisme peut largement s’auto-suffire, d’un point de vue théologique, exégétique (commentaire de la Sainte Écriture), et humain avec les écrits et témoignages de tous nos Saints. Cependant, l’étude du judaïsme permet un retour aux sources, et une compréhension de nos origines. C’est très important de commencer par le commencement, on n’apprend pas une langue sans apprendre son alphabet en premier lieu. En l’occurence, le sentiment que cela me donne est simplement de découvrir ma mère. C’est comme pour un enfant adopté : ses parents sont ses parents adoptifs, il n’appellera jamais quelqu’un d’autre papa ou maman, il a grandi par leur éducation, leurs valeurs, leur milieu social, mais s’il rencontre un jour ses parents biologiques, cela lui permettra de mieux se comprendre lui-même. Concernant le christianisme et le judaïsme c’est encore bien plus fort, car il y a la langue hébraïque qui entre en jeu (à côté de combien de révélations passe-t-on quand on ne peut pas lire la Bible en hébreu?), la façon de penser sémite, l’origine des fêtes et des différentes traditions et pratiques.

J’ai découvert cela notamment par les livres de Robert Aron : Ainsi priait Jésus enfant ; et Les années obscures de Jésus, qui parlent de la vie d’un juif du même âge et milieu que Jésus il y a 2016 ans. Mais aussi par Jean-Marie Elie Setbon, rabbin Loubavitch français ayant étudié à Jérusalem, et qui s’est converti à l’église Catholique en 2008. Il est maintenant enseignant en théologie biblique, avec pour sujet principal: voir Jésus dans l’Ancien Testament.

Pour finir, je vais simplement vous donner quatre exemples d’à quoi ressemble le christianisme, quand on le remet dans son contexte naturel, le judaïsme :

  • La Virginité de Marie : Les trois matriarches, Sarah (femme d’Abraham), Rebecca (femme d’Isaac), et Rachel (femme de Jacob), étaient stériles. Les commentaires rabbiniques (midrashim) disent que pour faire naître le peuple juif, les matriarches devaient être purifiées en leur sein, par l’épreuve et la cassure de la stérilité, pour finalement pouvoir donner la vie par la grâce de Dieu. Marie est la mère de celui qui a dit sur la Croix « Tout est accompli.», en d’autres termes : Toutes les prophéties et préfigurations de la Bible sont accomplies. Marie n’a fait qu’elle-même accomplir les préfigurations des trois matriarches, sauf qu’elle sa stérilité elle la choisissait, et à la différence des trois autres, si c’est également Dieu qui l’a faite enfanter, Il n’a pas eu besoin de l’intervention « naturelle » d’un homme.
  • Jésus : « Je suis l’alpha et l’oméga ; qui était, qui est, et qui est à venir. » : Alpha et oméga, en hébreu ou en araméen, donc les langues de Jésus, ça donne Alef et Tav. « Je suis l’ALEF et le TAV ». La première et la dernière lettre de l’alphabet. La toute première phrase de la Genèse dit :  « Au commencent Dieu créa le Ciel et la Terre ». Ce qui donne en hébreu : « Bereshit bara elohim ET hashamaïm ve ET haeretz ». Ce qui nous intéresse ici c’est le « ET », en hébreu les lettres ALEF et TAV. En hébreu biblique, la conjonction « ET » (qui se prononce « ète »), a attrait grosso modo au pluriel. Pour une meilleure compréhension, disons en (grossissant beaucoup) que c’est comme si la première phrase de la Bible disait : « Au commencent Dieu créa tout le Ciel et toute la Terre. » ALEF-TAV ici évoque toute la création, tout ce qu’il y a dans le Ciel, et tout ce qu’il y a sur la Terre, notamment car la théologie mystique juive dit que le monde a été créé par Dieu avec l’alphabet hébreu. Mais si on met les lettres à l’envers, cela donne TAV-ALEF, TA, qui signifie « atome ». Nous comprenons donc qu’à partir d’une unité, Dieu a créé toute la multiplicité. Jésus nous dit qu’il est cette unité et cette multiplicité. Comme le croit et le sait l’Église, Jésus est la raison de tout ce qui existe. La liturgie de Pâques nous dit même : « Heureuse faute (d’Adam) nous a mérité un tel et si grand Rédempteur ! » Je souhaite donc remercier les rabbins, kabbalistes, et mystiques juifs pour leur si bon déchiffrement de la Bible 🙂 . En effet, c’est aux auteurs de la mystique juive que nous devons toutes les méthodes, aussi diverses que variées, de lecture de la Bible. TODA !
  • Pessah et Pâques : Pessah célèbre la traversée de la Mer Rouge, qui symbolise la première Alliance entre Dieu et le peuple juif. Pâques célèbre la seconde Alliance, avec la mort de Jésus et sa Résurrection.
  • Chavouot et la Pentecôte : Chavouot célèbre le don des 10 Commandements à Moïse ; la Pentecôte le don du Saint Esprit aux Chrétiens. Dans les deux cas : le don de la parole de Dieu.

Il y a des tas d’autres exemples. Le christianisme et le judaïsme, qui sont les religions détentrices de la Parole de Dieu, sont un trésor sans fond. Saint Augustin (354-430 AD), se promenait un jour au bord de la mer, absorbé par une profonde réflexion : il cherchait à comprendre le mystère de la Sainte Trinité. Il aperçoit tout à coup un jeune enfant fort occupé, allant et venant sans cesse du rivage à la mer : cet enfant avait creusé dans le sable un petit bassin et allait chercher de l’eau avec un coquillage pour la verser dans son trou. Le manège de cet enfant intrigue l’Evêque qui lui demande :

 – Que fais-tu là ?

– Je veux mettre toute l’eau de la mer dans mon trou.

– Mais, mon petit, ce n’est pas possible ! reprend Augustin. La mer est si grande, et ton bassin est si petit !

– C’est vrai, dit l’enfant. Mais j’aurai pourtant mis toute l’eau de la mer dans mon trou avant que vous n’ayez compris le mystère de Dieu. (Il comprit ensuite que c’était Jésus)

Tout ça pour dire que ce qui est merveilleux avec le christianisme, c’est qu’où qu’on creuse on trouve des trésors. Je ne fais que signaler que l’héritage juif en est un. Et aimons nous les uns les autres !

**

How many times, talking about my passion for Judaism to Jews, they told me : « Yea of course, Christians envy us because with Shabbat we have Christmas every week ! »… Olala ! Don’t undervalue yourself so much ! A Christian who discovers Judaism discovers the roots of his whole religion ! Yes, Christianity is the link God wanted to put first between Him and the Jews : the shepherds (Jews) of Judea, were alerted the first by the angels of the birth of Jesus, before the Kings Magus (non jews). Christianity is a link for the Jews, by a Jew, who had Jewish disciples, in the language of the Jews, with the semitic mentality, in the Jewish country. I just want to point out that it’s normal that Christianity be in majority non jew, as God promised to Abraham that all the nations, the goyim, will be sanctified by him (in other words by his descendants, from which Jesus is).

It is true that Christianity is extremely rich : more than a thousand Saints, admirable Church’s Fathers and Doctors, mystics, enlightening commentators of the Old and New Testament, endless soul nourishing writings. It’s undeniable that Christianity can totally be self-reliant, as it is so rich and divine, in terms of theology, exegetic (Holy Scriptures comments), and human, with the writings and testimonies of so many of our Saints. However, studying the Judaism enables to make a return to the roots, and an understanding of our origins. It’s always important to start by the beginning. You can’t learn a language if you don’t start by the alphabet. Here, it gives me the feeling to discover my mother. It’s like for an adopted child : his actual parents are his adoptive parents, he will never call someone else mommy and daddy, he grew up in their education, their values, their social environment, but if a day he meets his biological parents, he would understand and know himself better. Concerning Christianity and Judaism it’s even stronger, because there is the Hebrew language in the game (how many revelations do one miss by not reading the Hebrew?), the semitic way to think, the origins of the holy days, and the traditions.

I discovered all that particularly in the books of Robert Aron : The Jewish Jesus, and Jesus of Nazareth : the hidden years, that talk about the life of a Jew of the same age and environment as Jesus 2016 years ago. It’s also thanks to Jean-Marie Elie Setbon, a French Lubavitch rabbi who studied in Jerusalem, who converted into Christianity in 2008. He is now a lecturer in Biblical theology, with as a main topic : how to see Jesus in the Old Testament.

To finish, I will simply give you four examples of what is Christianity like, when you put it back in its natural context, Judaism :

  • The Virginity of Mary : the three matriarchs, Sarah (Abraham’s wife), Rebecca (Isaac’s wife), and Rachel (Jacob’s wife) were sterile. The rabbinic commentaries (midrashim) say that to generate the Jewish people, the matriarchs had to be purified by this hardship and « wound » of the sterility, to finally give birth with God’s grace. Mary is the mother of the one who said on the Cross : « It is finished. », in other words : all the prophecies and foreshadowings of the Bible are accomplished. Mary just herself accomplished the foreshadowings of the three matriarchs, but she chose her « sterility », and if God had her parenting, unlike the three others, He didn’t need a man to make her pregnant.

  • Jesus : « I am the alpha and the omega ; the one who was, who is, and who will be. » : Alpha and omega, is ALEF and TAV in Hebrew or Aramaic, the languages of Jesus. « I am the ALEF and the TAV. » The first and last letters of the Hebrew alphabet.

    The very first sentence of the Bible is : « In the beginning God created the Heavens and the Earth. », in Hebrew : « Bereshit bara elohim ET hashamaim ve ET haeretz. » What’s interesting here is the conjunction « ET », in Hebrew the letters ALEF and TAV. In Biblical Hebrew, the conjunction « ET » is related grosso modo to the plural. To a better understanding, let’s say (exaggerating a lot) that it’s like if the first sentence of the Bible said : « In the beginning God created all the Heavens and all the Earth. » ALEF-TAV here evokes the whole creation, all what is in the Heaven, and all what is on the Earth, as the Jewish mysticism says that God created the world with the letters of the Hebrew alphabet. If you put the letters upside down, it’s TAV-ALEF, « TA », which means « cell ». We can understand that from a cell, God created all the multiplicity. Jesus tells us that He is this cell and multiplicity. As the Church believes and knows, Jesus is the reason for everything that exists. Passover’s liturgy even says : « O happy fault (of Adam) that brought us such a Savior! » So I’d like to thank the rabbis, kabbalists, and Jewish mystics for their amazing decoding of the Bible 🙂 . Indeed, we owe all the Bible decoding methods to the Jewish mysticism. Toda !

  • Pessah and Passover : Pessah celebrates the crossing of the Red Sea, which symbolizes the first covenant between God and the Jewish people. Passover celebrates the second covenant, with the death and Resurrection of Jesus.

  • Shavuot and the Pentecost : Shavuot celebrates the gift of the 10 Commandments to Moses ; the Pentecost is the gift of the Holy Spirit to the Christians. In both cases : the gift of God’s word.

There is so many other examples. Christianity and Judaism, who are the two owners of God’s word, are a bottomless treasure. St. Augustine (354-430 AD) was walking one day by the seashore contemplating and trying to understand the mystery of the Holy Trinity when he saw a small boy running back and forth from the water to a spot on the seashore. The boy was using a sea shell to carry the water from the ocean and place it into a small hole in the sand. The Bishop of Hippo approached him and asked, “My boy, what are doing?”

I am trying to bring all the sea into this hole,” the boy replied with a sweet smile.

But that is impossible, my dear child, the hole cannot contain all that water” said Augustine.

The boy paused in his work, stood up, looked into the eyes of the Saint, and replied, « I will sooner empty the sea into this hole than you will manage to get the mystery of God into your head. » (Then St. Augustine understood it was Jesus.)

Finally, what’s marvelous with Christianity, is that wherever you’re digging, you find treasures. I’m just stressing that the Jewish heritage is one. And let’s love each other !

Publicités

Auteur : Elinor

My name is Aliénor, Elinor in Hebrew, and I’m a Catholic from Paris. My heart belongs to Israel, so I’m going to tell you my journey there, and why would a christian be in love with this country. / / Je m’appelle Aliénor, Elinor en hébreu, catholique et parisienne. Mon coeur se trouve à 3250km de Paris: en Israël! Je vais donc vous raconter mes voyages là-bas, et vous montrer ce qu’une chrétienne peut tant aimer dans ce pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s