Une journée à Nazareth – A day in Nazareth

 

thumb_IMG_5621_1024
Cave of the Annunciation – It’s written: Verbum caro hic factum est. Which means: The Word was made flesh here.
thumb_IMG_5664_1024
Exposition of the Blessed Sacrament in front of the cave of the Annunciation

thumb_IMG_5655_1024thumb_IMG_5645_1024

thumb_IMG_5616_1024 2
The Holy Spirit?

thumb_IMG_5610_1024

« L’enfant sera nazir dès le sein de sa mère ». Juges 13-5 (au sujet de Samson)

« Et vint demeurer dans une ville appelée Nazareth, afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par les prophètes: Il sera appelé Nazaréen. » Matthieu 2-23

En hébreu, « nazir » (consacré) et  « Nazaréen » sont de la même racine.

L’Angelus, sur le lieu de l’Angelus

Angelus : « L’ange du Seigneur annonça à la Vierge Marie. Et elle conçu du Saint Esprit.(Je vous salue Marie)

Voici la servante du Seigneur. Qu’il me soit fait selon votre parole. (Je vous salue Marie)

Et le Verbe s’est fait chair. Et il a habité parmi nous. (Je vous salue Marie)

Priez pour nous Sainte Mère de Dieu, afin que nous soyons rendus dignes des promesses de Notre Seigneur Jésus-Christ. »

Prions : Daignez, Seigneur, répandre votre grâce dans nos âmes, afin qu’ayant connu par la voix de l’Ange l’Incarnation de Votre Fils Jésus Christ, nous puissions parvenir par sa Passion et par sa Croix, à la gloire de sa Résurrection, par le même Jésus Christ Votre Fils, notre Seigneur. Amen

En pèlerinage à Nazareth, j’ai eu la chance de vivre un moment particulièrement émouvant : entendre sonner les cloches de l’Angelus de la basilique de l’Annonciation. En d’autres termes, les cloches qui annoncent la prière de dévotion chrétienne à l’Annonciation de l’ange Gabriel à Marie, à l’endroit même où cela s’est passé.

Perdue chez Jésus et la Sainte Vierge

Avant de trouver la basilique et d’entendre sonner ses cloches, je me suis perdue dans Nazareth, en cherchant mon auberge. Malheureusement pour moi, in-avertie que j’étais, j’avais choisi une auberge en dehors de la vieille ville. J’ai du prendre un taxi qui m’a emmenée jusque dans le quartier où elle devait se trouver, mais celui-ci m’a laissée à l’entrée d’une autre auberge. Il était déjà parti quand je m’en suis rendue compte, et je me suis retrouvée perdue dans les collines de Nazareth, dans une banlieue arabe. Je ne vous raconte pas le moment de solitude. J’étais seule sur une route tortueuse avec un mini trottoir, à ne pas savoir dans quelle direction aller. Au fond de moi je parlais à Jésus et à la Sainte Vierge, et je leur disais : « Bon je suis chez vous là, c’est pas le moment de me laisser tomber ! ». J’étais entre la panique et le rire, car je me rendais compte que j’étais réellement perdue chez la Sainte Famille. Après une dizaine de minutes de désarroi, c’est un taxi chrétien que j’ai trouvé ! Deo gratias! Il m’a emmenée dans la vieille ville, et je me suis rendue dans l’auberge Ataba Inn, collée à la basilique ! La plus jolie auberge au monde, tenue par des arabes chrétiens incroyables.

Et le Verbe s’est fait chair

Le soir autre moment d’émotions, Salue du Saint Sacrement devant la grotte de l’Annonciation. « Et le Verbe s’est fait chair », c’est à cet endroit que ça s’est passé ! Avec le Saint Sacrement exposé, j’avais en gros la présence physique de Jésus, à l’endroit même où Il s’est incarné. Nulle part d’autre qu’en Israël on ne peut vivre ce genre de moment.

Se balader dans Nazareth

Il est vraiment émouvant de s’y promener. Même si les constructions sont totalement différentes, les collines, la température, la lumière, la végétation sont les mêmes. De Nazareth on voit le Mont Précipice, duquel les pharisiens ont voulu jeter Jésus dans le vide : « À ces mots, dans la synagogue, tous devinrent furieux. Ils se levèrent, poussèrent Jésus hors de la ville, et le menèrent jusqu’à un escarpement de la colline où leur ville est construite, pour le précipiter en bas. » Luc 4,29-30. On peut aussi voir le puit de la Sainte Vierge, qui porte ce nom car il existait déjà il y a 2000 ans. Dans la vieille ville on peut voir plein de ruines bimillénaires, et notamment l’atelier de Saint Joseph. Notons que les premiers chrétiens ont tout de suite pu témoigner d’où se trouvaient les lieux de vie et de passage de la Sainte Famille, car ils ont cru en Jésus. En tant que juifs ils ont reconnu Jésus comme étant le Sauveur annoncé dans la Bible, et ils ont réalisé le prodige auquel ils assistaient. À l’époque, la Palestine était déjà très importante car elle avait été colonisée successivement par les deux plus grandes puissances, les empires grec et romain. Je suis également allée dans ce que l’on appelle « l’église-synagogue ». C’est maintenant une église, mais c’est la synagogue dans laquelle Jésus se rendait et prêchait. Je m’y suis assise, et je l’imaginais parler.

La beauté de la ville de Marie

La vieille ville de Nazareth, et plus largement la partie arabe de Nazareth, est très verdoyante, très jolie, très naturelle. La basilique de l’extérieur est très laide je trouve, mais dans la cour intérieur il y a sur tous les murs des représentations de la Sainte Vierge offertes par tous les pays du monde. On a donc une Sainte Vierge japonaise, une africaine, des blondes, des brunes, la Vierge de Fatima, de Guadalupe, de Lourdes. C’est l’une des choses merveilleuses à Nazareth : la dévotion à la Sainte Vierge. C’était chez Elle, c’est vrai. Et puis à l’intérieur de la basilique se trouve la grotte de l’Annonciation, l’endroit où vivait Marie, et où l’ange Gabriel l’a visitée. L’endroit où tout a commencé.

**

A day in Nazareth

« For the child shall be a Nazirite unto God from the womb. » (about Samson) Juges 13-5

« And came and dwelt in a city called Nazareth: that it might be fulfilled which was spoken by the prophets, that he should be called a Nazarene. » Matthiew 2-23

In Hebrew, « Nazirite » (consecrated) and « Nazarene » are from the same roots.

The Angelus at the place of the Angelus

Angelus : « The Angel of the Lord declared unto Mary. And she conceived of the Holy Spirit. (Hail Mary)

Behold the handmaid of the Lord. Be it done unto me according to Your Word. (Hail Mary)

And the Word was made flesh. And dwelt among us. (Hail Mary)

Pray for us, O holy Mother of God. That we may be made worthy of the promises of Christ.

Let us pray: Pour forth, we beseech You, O Lord, Your grace into our hearts; that as we have known the incarnation of Christ, your Son by the message of an angel, so by His Passion and Cross we may be brought to the glory of His Resurrection.Through the same Christ, our Lord. »

During a pilgrimage to Nazareth I had the privilege to live a very moving moment : I heard the bells of the basilica of the Annunciation ringing for the Angelus. In other words, the bells announcing the prayer of the Christian devotion to the Annunciation of the angel Gabriel to Mary, at the place where it actually happened.

Lost at Jesus’ and Mary’s

Before finding the basilica and hearing the bells ringing, I got lost in Nazareth, as I was looking for my hostel. Unfortunately for me, I had chosen a hostel outside the old city. I had to take a taxi, who drove me to the area where my hostel was supposed to be, and he left me in front of one. He had already gone when I realized it wasn’t the right one, and I was lost in the hills of Nazareth, in an Arabic district. You can’t imagine that moment of loneliness. I was by myself, on a winding road with a tiny sidewalk, and I didn’t know to which direction to go. Inside myself I was talking to Jesus and to the Blessed Virgin saying : « Ok, I’m at your place now, you can’t give me up ! » I was between panic and laughter, as I realized I was actually lost at the Holy Family’s. After about ten minutes, totally lost, I found a Christian taxi ! Deo gratias ! He drove me to the old city, and I went to the hostel Ataba Inn, stuck to the basilica. The prettiest hostel ever, hold amazing by Arabic Christians.

And the Word was made flesh

I had another moment of emotions in the evening, as I went to the exposition of the Blessed Sacrament in front of the cave of the Annunciation. « And the Word was made flesh », it happened in this very place ! With the Blessed Sacrament exposed, I had in short the physical presence of Jesus, at the same place where He incarnated. In no place but in Israel you can live this kind of moment.

A walk in Nazareth

It’s really moving to have a walk there. Even if the buildings are totally different, the hills, the temperatures, the light, the vegetation, are the same. From Nazareth we can see the Mount Precipice, where from the Pharisees wanted to leap Jesus into the void : « All the people in the synagogue were furious when they heard this. They got up, drove him out of the town, and took him to the brow of the hill on which the town was built, in order to throw him off the cliff. » Luke 4,29-30. We can also see Mary’s well, called so as it already existed 2000 years ago. In the old city we can see bimillenary remnants, and notably the workshop of St. Joseph. Let’s note that the first Christians could immediately testify where were the living places and stopping-off places of the Holy Family, as they believed in Jesus. As Jewish people, they recognized Jesus as the Savior promised in the Bible, and they were aware of the prodigy it was. At this time, Palestine was already very important, as it had been colonized successively by the two greatest powers, the Greek and the Roman empires. I also visited a place called the church-synagogue. It’s presently a church, but it was the synagogue in which Jesus preached. I sat down and imagined Him talking.

The beauty of the city of Mary

The old city of Nazareth, and more generally the Arabic part of Nazareth, is very green, very pretty, very natural. From outside, I think the basilica is really ugly, but in the inside courtyard there are portrayals of Mary offered by countries from all over the world. So there are a Japanese, an African, blond haired, brown haired Virgin Maries, but also Our Lady of Fatima, Guadalupe, Lourdes. That’s one of the amazing things in Nazareth : the devotion to the Virgin Mary. It’s actually Her place, it’s true. Then inside the basilica, there is the cave of the Annunciation, the place where Mary used to live, and where the angel Gabriel visited Her. The place where it all started.

Publicités

Auteur : Elinor

My name is Aliénor, Elinor in Hebrew, and I’m a Catholic from Paris. My heart belongs to Israel, so I’m going to tell you my journey there, and why would a christian be in love with this country. / / Je m’appelle Aliénor, Elinor en hébreu, catholique et parisienne. Mon coeur se trouve à 3250km de Paris: en Israël! Je vais donc vous raconter mes voyages là-bas, et vous montrer ce qu’une chrétienne peut tant aimer dans ce pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s