The Dead Sea, or God’s humor – La mer Morte ou l’humour de Dieu

thumb_IMG_7207_1024thumb_IMG_7209_1024thumb_IMG_7217_1024

In September I had the luck to go to the Dead Sea. I was with an organized tour, based in Jerusalem (the Dead Sea is located 25 minutes from there). We crossed the Desert of Judah, nothing more biblical, we saw the biblical oasis of Ein Gedi and it’s waterfalls, but also the caves of Qumran, which alone prove the legitimacy of the creation of the new State of Israel, and the authenticity and antiquity of the New Testament. Only in Israel you can live so much emotions per minute.

Small thought about St. John the Baptist

As I was seeing Qumran and the Dead Sea, I was thinking about St. John the Baptist, the dear friend and cousin of Jesus. He is said, quite plausibly and logically, to have spent some time with the Essenians, the community of the Dead Sea, which life is told in the rolls of Qumran. « For this is he that was spoken of by the prophet Esaias, saying, The voice of one proclaiming in the wilderness, Prepare ye the way of the Lord, make his paths straight. And the same John had his raiment of camel’s hair, and a leathern girdle about his loins; and his meat was locusts and wild honey. » Matthew 3;3.

The effects of the water’s saltiness

We drove until 450 meters bellow the sea level, until the lowest place on Earth : the Dead Sea. This sea is renown for its exceptional and unique composition, with 27 different minerals, and is ten times more salty than the other seas. I can testify that this salt saturation isn’t anodyne. It’s rightly forbidden to submerge the head in the sea (I really can’t imagine the catastrophe if one does that), and as I was in the sea, I wanted to wipe my mouth, with my hand full of sea water, and my mouth couldn’t handle it. The salt saturation is totally impossible to support for the human being, so I had to run outside the water, trying not to spit everywhere, to the shower. My eyes corners were burning a bit, all that in short to give you an idea of the body reaction to a water ten times more salty than the others.

A very funny bathing

We can often see pictures of the Dead Sea, with people floating and reading their magazine. I can tell you that living it yourself is incredible. As I was living it, I said to myself : « What didn’t God do to make us have fun and laugh ! ». Everybody was laughing, mind-blowed about what we were living. This situation is so improbable, unique, and normally impossible to live on Earth, that it’s actually hilarious.

The Dead Sea is also about the mud masks !

The soil of the Dead Sea is totally muddy, and let’s remember the 27 mineral that make its composition. All the Israelis I said to that I was going to the Dead Sea told me : « You will see, with the mud you’re going to have a baby skin ! » I was a bit skeptical, thinking : « Well, ok, it will be good for my skin. », then I covered my skin and my hair with that mud. Taking it off, I couldn’t believe it! My skin was slipping as it was so soft ! During two weeks I never had such a healthy hair ! Really, what didn’t God do to make our minds blow, to have us laugh, and love the life, with so many gifts !

**

La Mer Morte ou l’humour de Dieu

J’ai eu la chance d’aller me baigner dans la mer Morte. Pour cela, je suis partie avec un tour organisé basé à Jérusalem (la mer Morte est à 25 minutes). Nous avons traversé le désert de Judée, rien de plus historique, nous sommes passés devant l’oasis biblique de Ein Gedi et ses cascades, mais aussi devant les grottes de Qumran, qui à elles seules prouvent la légitimité de la création du nouvel État d’Israël, ainsi que l’authenticité et l’antiquité du Nouveau Testament. Il n’y a qu’en Israël que l’on peut vivre autant d’émotions à la minute.

Petite pensée pour Saint Jean-Baptiste

En voyant Qumran et la mer Morte je pensais à Saint Jean-Baptiste, cousin et ami cher de Jésus. Il est dit de façon assez plausible et logique qu’il aurait passé quelques temps avec les Esséniens, la communauté de la mer Morte, dont la vie est expliquée dans certains rouleaux de Qumran. « Jean est celui qui avait été annoncé par Isaïe, le prophète, lorsqu’il dit: C’est ici la voix de celui qui crie dans le désert: préparez le chemin du Seigneur, aplanissez ses sentiers. Jean avait un vêtement de poils de chameau, et une ceinture de cuir autour des reins. Il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage. » Matthieu 3;3.

Les effets de la salinité de l’eau

Nous avons roulé jusqu’à 450 mètres en dessous du niveau de la mer, jusqu’au point le plus bas du monde : la Mer Morte. Cette mer est reconnue pour être d’une composition exceptionnelle, avec 27 minéraux différents, et elle est dix fois plus salée que les autres mers. Je peux vous dire que cette saturation en sel n’est pas anodine. Il est à juste titre interdit de mettre la tête dans l’eau (pour celui qui fait ça je n’imagine pas la catastrophe), et une fois dedans, j’ai voulu m’essuyer la bouche, donc avec ma main pleine d’eau de mer, et ma bouche n’a pas supporté. La saturation saline est totalement insupportable pour la bouche. J’ai du sortir en courant, en évitant au maximum de cracher partout, et aller sous la douche. J’avais le coin des yeux qui brûlait un petit peu, bref, tout cela pour vous donner une idée de la réaction du corps à une mer dix fois plus salée que les autres.

C’est une baignade extrêmement drôle

On voit souvent des photos de la mer Morte avec les personnes qui flottent en lisant leur magazine. Je peux vous dire que le vivre soi-même c’est incroyable. En vivant cela je me disais : « Qu’est-ce que Dieu n’a pas inventé pour nous faire nous marrer ! » Tout le monde rigolait, en hallucination sur ce qu’on était en train de vivre. C’est une situation tellement improbable, tellement unique, tellement impossible à vivre sur terre normalement, que c’en est hilarant.

La mer Morte c’est aussi les masques de boue !

Le sol de cette mer est totalement vaseux, et souvenons nous des 27 minéraux qui en font la composition. Tous les israéliens à qui j’ai dit que j’allais à la mer Morte m’ont dit : « Tu vas voir avec la boue tu vas te faire une peau de bébé ! » J’étais un petit peu sceptique, en pensant : « Bon ok ça va faire du bien à ma peau ! », puis j’ai recouvert mon corps et mes cheveux de cette boue pendant une dizaine de minutes. En la retirant je n’en suis pas revenue. Ma peau glissait tellement elle était douce ! Pendant deux semaines je n’ai jamais eu des cheveux aussi sains ! Franchement, qu’est-ce que Dieu n’a pas inventé pour nous faire halluciner, rire, et aimer vivre ! Quels cadeaux !

 

Publicités

Auteur : Elinor

My name is Aliénor, Elinor in Hebrew, and I’m a Catholic from Paris. My heart belongs to Israel, so I’m going to tell you my journey there, and why would a christian be in love with this country. / / Je m’appelle Aliénor, Elinor en hébreu, catholique et parisienne. Mon coeur se trouve à 3250km de Paris: en Israël! Je vais donc vous raconter mes voyages là-bas, et vous montrer ce qu’une chrétienne peut tant aimer dans ce pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s