Où dormir en voyage dans le pays préféré de Dieu?

thumb_IMG_6477_1024

Voici une sélection d’auberges bon marché, testées et approuvées, dans les principales villes de Terre Sainte.

L’auberge est située sur l’une des rues principales de Tel Aviv, à deux minutes de la plage centrale. Il est vraiment pratique de pouvoir aller à la plage la journée, rentrer se rafraîchir, puis retourner vers le bord de mer ayant vu partir sainte Marie-Madeleine et saint Jean vers la France, et marcher sur la promenade de Tel Aviv jusqu’à la vieille ville de Jaffa. C’est de cette ville que Jonas s’en allant en bateau, a préfiguré la mise au tombeau du Christ en disparaissant pendant trois jours sous la mer.

À Jaffa, la messe catholique dans l’église Saint-Pierre a lieu à 18 h, en espagnol en général. Après la messe, s’il est difficile de trouver une côte de porc à Jaffa (dommage, car c’est là que saint Pierre a appris que l’on avait désormais le droit d’en manger), on peut déguster un jus de grenade frais ou un malabi. Le malabi est un dessert arabe extraordinaire, composé d’un yaourt solide sucré, arrosé de sirop de rose, et saupoudré de cacahuètes écrasées et de poudre de coco. Après ce petit moment de paradis, on peut rentrer au Momo’s Hostel à pieds et bouquiner sur la terrasse de la chambre

L’article sur Aleteia.fr:

http://fr.aleteia.org/2016/04/30/ou-dormir-lors-dun-voyage-au-pays-du-christ/

Publicités

Liberté, égalité, fraternité, lait et miel, mazal tov Israël

thumb_IMG_7241_1024thumb_IMG_6985_1024

Liberté, égalité, fraternité, lait et miel, mazal tov Israël

Bercée depuis l’enfance par l’Église catholique et la Bible, le pays où coulent le lait et le miel m’a toujours fascinée. Israël, pays préféré de Dieu (ou D’, comme vous préférez), dans lequel Il a décidé de faire vivre en paix son peuple après 400 ans d’esclavage. En visitant ce pays en 2015 pour la première fois, je réalise qu’en 3500 ans cette terre a conservé son dessein principal : la liberté. Continuer à lire … « Liberté, égalité, fraternité, lait et miel, mazal tov Israël »

5 reasons why Tel Avivis got my heart – 5 raisons pour lesquelles j’aime les Tel Aviviens

thumb_IMG_6952_1024

  • La simplicité humaine : Nul besoin de prendre des pincettes pour parler aux gens, aucune peur de se faire envoyer balader quand on demande un renseignement. Tel Aviv est comme une grande famille de plus de 400 000 personnes, dans laquelle les gens ont beaucoup de bienveillance les uns envers les autres. Grande ville, mais mentalité de village, pas d’individualisme, beaucoup de contacts humains. Je me souviens d’un jour où juste avant de partir à l’aéroport, ma carte de crédit est restée bloquée dans le distributeur de Super Yehuda. Tout le monde dans le supermarché s’en est mêlé, en disant qu’il fallait appeler le manager, que j’étais touriste, qu’il fallait m’aider, à tout prix ! Une heure plus tard le caissier m’envoyait un message Facebook pour me dire qu’il avait ma carte ! (vous imaginez à Paris…)

Continuer à lire … « 5 reasons why Tel Avivis got my heart – 5 raisons pour lesquelles j’aime les Tel Aviviens »

Finally BDS may be not so bad for Israel – Finalement BDS n’est peut-être pas si mauvais pour Israël

12507127_490994871061828_960083126410520081_nimage3-1

January 9th 2016, CAPJPO-EuroPalestine and BDS demonstration in front of the Opéra Garnier in Paris. BDS, Boycott-Desinvestment-Sanction, is a particularly famous and virulent antisemitic and antizionist group, created in July 2005. Their struggle that Friday was to make life tough to the Opera of Paris, that DARED to apply the basic human’s right, accepting to present the Israeli ballet, Batsheva. Here is the account of my meeting with BDS.

As I was arriving in the Opera’s neighborhood by chance, I heard the word Israel, accompanied by ignominious messages : « apartheid », « genocide », but also some intelligent « booooh Israel ! ». Then I saw the pan-arabic flag. I call it that way because the Palestinian flag is nothing else than the Arabic nationalism flag in the Middle-East. Let’s note that in the 1920’s, 27 years before the United Nations created the State of Israel, the Palestinian flag was white and blue, with a Magen David in its center. That flag is also the one of Jordan, which population is composed by 80% of Palestinians.

Gaza is the heart of the matter for BDS. That biblical city is held by the terrorist group Hamas, friend with Daesh (their collaboration in the Sinai has been noticed and proved since many months, and has been fought by the Israeli and Egyptian armies), and hides weapons and missile-launchers in the undergrounds of hospitals and schools. Hamas forbade the new year eve 2016 celebrations, cuts the electricity of Gaza at 10PM, imposes extreme taxes, and sends to jail and tortures anyone showing signs of rebellion. I think Hamas would agree to say that they have nothing to do with Israel. As a result, it’s clear that the apartheid is theirs, and isn’t Israel’s culpability.

As I’m very often a spectator of the BDS campaigns in the news and on the social networks, I decided to come closer to analyze the painting. Before telling you my talk with a BDS militant, I want to describe the kind of people I saw. I distinguished three types : Continuer à lire … « Finally BDS may be not so bad for Israel – Finalement BDS n’est peut-être pas si mauvais pour Israël »

Je suis Tel Aviv

thumb_IMG_8277_1024

Nous sommes le 1er janvier 2016, deux morts à Tel Aviv cet après-midi, Alon 26 ans, et Shimon 30 ans, et plusieurs blessés, dans l’un des quartiers les plus vivants de Tel Aviv, Dizengoff.

Cette année 2015 a été sanglante pour la France, mais je n’ai jamais pleuré sur elle. J’ai été consternée, me disant à chaque fois que l’on ne récolte que ce que l’on sème. Si la France était « Israël », comme elle est si facilement « Charlie », « Paris », ou « chien », elle n’aurait pas besoin de pleurer sur elle-même si régulièrement. Ou bien peut-être qu’elle aurait besoin de le faire, car ce n’est pas le fait de soutenir Israël qui la protègerait du terrorisme, mais au moins elle ne serait pas coupable de sa propre peine. Continuer à lire … « Je suis Tel Aviv »

In the name of the 9th Commandment of God I support Israel

IMG_8626

Au nom du 9ème Commandement de Dieu je supporte Israël

Aujourd’hui sur le boulevard Haussmann et dans le Passage du Havre à Paris j’ai découvert ce tag. Tragi-comique. Il ne manquait plus que ça. « Israël stérilise les noirs », la meilleure du siècle. Je pense sincèrement que la Knesset (gouvernement israélien) devrait poursuivre la Ville de Paris pour diffamation, car la ville ne fait rien pour contrer ces abominations. Le faux témoignage et la diffamation sont interdits par le 9ème Commandement de Dieu, et sont considérés comme étant des péchés mortels. Selon le catéchisme catholique, mourir en état de péché mortel, sans avoir reçu le pardon de Dieu (grâce à différents sacrements tels que la Confession, la Pénitence, l’Absolution), est courir le grand risque d’aller en Enfer. C’est dire la gravité de ces actes. Et clairement, l’antisionisme, et toutes les diffamations à l’égard d’Israël, sont en lien avec le 9ème Commandement.

Qui sont ces noirs qui seraient STÉRILISÉS par Israël ? Continuer à lire … « In the name of the 9th Commandment of God I support Israel »

As a Christian, why did I start supporting Israel? – En tant que chrétienne pourquoi ai-je commencé à soutenir Israël?

thumb_IMG_6253_1024thumb_IMG_6985_1024

Décembre 2013, polémique énorme en France sur l’interdiction des spectacles antisémites de Dieudonné. Souvenons nous que ces « spectacles humoristiques » tournant les victimes de la Shoah et les camps de concentration en dérision, sur fond d’une ignoble propagande antisémite nous expliquant pourquoi nous devons haïr les juifs. À partir de là le mouvement des quenellistes a pris une ampleur énorme, avec le soutien de sportifs comme Nicolas Anelka, ou de « l’idéologue » Alain Soral qui a eu la charmante IDÉE d’aller faire une quenelle devant le Mémorial de la Shoah à Berlin. Les réseaux sociaux se sont enflammés de posts antisémites, et même plus: nazis. Quenelles partout, « blagues » sur l’Holocauste, … Je me souviens d’une abomination, lorsqu’un nourrisson israélien a été tué, un post sur Twitter qui disait quelque chose comme « bien fait pour cette SALE CHIENNE JUIVE ». Du nazisme partout, partout, partout. Un acharnement énorme, mené par les brûleurs de voitures, accompagnés de néo nazis type « skin head », visant une communauté qui n’embête personne! Les juifs dans le monde entier font partie des exemples admirables qu’il existe en termes d’intégration enrichissante pour les pays qu’ils habitent. Continuer à lire … « As a Christian, why did I start supporting Israel? – En tant que chrétienne pourquoi ai-je commencé à soutenir Israël? »